Jardin de la Perrière

Maraîchage biologique à Plédéliac - Côtes d'Armor

Quelques nouvelles

Bonsoir, bonjour!

L’année touche à sa fin…déjà! Une année tellement pleine, tellement vite passée !

La conclure par des mots c est donc en faire le bilan, financier, humain, et peut être aussi sensible…

La conduite de la ferme se fait sur 3 axes : la qualité de travail/de production, l autonomie(centrale) et , de fait la qualité de vie (au travail et au delà). C est sur ces axes que notre analyse se porte…

Le travail s améliore par l amélioration du suivi des cultures, de l expérience qu Hélène et Alain ont apportés cette année, appuyé par Eve Marie et Olivier. Même si les coup de vents, les pucerons, les limaces, les doryphores et autres bêtes immondes nous tracassent, nous leur survivons…

Une qualité naturellement exprimé dans la démarche d agro écologie paysanne de Nature et Progrès avec la ferme sous mention d une part, l accueil d une CoMAC d autre part et enfin la participation à la rénovation du Cahier des charges (modestement je dois le souligner). Et cela va dans le sens de l autonomie avec un travail amplifié depuis plusieurs années autour des semences…Naturellement aussi un militantisme actif avec la confédération paysanne dont nous relayons les actions et positions.

Cette autonomie s exprime par un seul chiffre 917 variétés inscrite dans notre catalogue «ressource» dont 617 dans notre seul frigo…c est une liberté fondamentale! Nos emprunts échoit petit a petit donnant aussi une aisance supplémentaire a la ferme naturellement grace à vous qui…par l AMAP, au Marché, à Terroir, aux restaurants qui nous accompagne dans cela. MERCI à vous!

Tous cela pour vivre le plus dignement possible, dans un environnement que nous tendons a préserver et améliorer. Cette qualité de vie passant par moins de temps de travail (bon faut encore faire mieux…), des vacances (5 semaines atteintes!!!) et moins se casser le dos (c est mieux aussi ;-))

Et pour répondre à cette remarque/question régulière ces derniers temps, en effet l hiver est plus «calme» mais c est en ce moment aussi que nous réparons, rangeons, et planifions..en effet ces centaines  de variétés sont comme des notes dans une partition, qu il faut agencer, orchestrer pour mieux les interpréter durant l année qui vient…par exemple il nous a fallu 1heure pour organiser les semis de choux, en choisissant les variétés les plus adaptés au climat(changeant), gustativement intéressante (merci au conservatoire du gout, a vos retours) et étaler la récolte…

Notre métier, est une écoute du vivant, un accompagnement de celui ci, cette écoute des champs peut être aussi celle d un autre de chant pour nous rappeler que au nom de notre terre, beaucoup trop d entre nous..y restent, englués, anéantit, brisés, et cette terre humaine a besoin de fraternité d un soutien de plus en plus pressant… aussi regardons plus loin

 

«acheter des graines»

Je tiens a faire une répons eécrite après de multiples demandes, je ne vends, nous ne vendons aucune semence.  La ferme est a ce jour autonome a 43% de nos besoins en graines,  une partie de ces graines peuvent être échangés dans le cadre de kaol kozh, association dont e vous invite a ahérer, une formation étant dispensé à Lamballe le 15 septembre. (petit reportage)

Une précision encore, l échange au sein de l association nous donne aussi une «garantit»en tant qu usagers de la graine que ces variétés seront multiplié dans de bonnes conditions la graine allant avec le savoir faire. Le savoir faire perdu contribuant a perdre la semence…

BIen sur vous pouvez aussi vous tourner vers de multiples associations, semenciers professionnelles artisanaux pour vous fournir..

Un après midi à la ferme..

L année passée, l amie Chloé filma l endroit…le résultat en image…

En amont de la porte ouverte, une fenètre ouverte sur notre quotidien…

https://youtu.be/oFGT7H-2aaE

article du télégramme relayant la porte ouverte…

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/pledeliac/jardin-de-la-perriere-journee-portes-ouvertes-samedi-24-aout-15-08-2019-12361125.php?fbclid=IwAR2PXPlDcTbb4U_E6UkgypLbCWINP8hxbSXF8wfy_9Mc8FJpUdTRaDTBojo

 

Porte ouverte à la ferme cet été

Cet été, le samedi 24 aout de 15h à 18h la ferme s ouvre à vous, au public, aux curieux…

Durant cette porte ouverte nous passerons en revu la pépinière, les serres de légumes les champs, le jardin médicinal et aromatique. Cet ensemble, ce parcours permettant de discuter d échanger autour des pratiques paysannes qui sont les nôtres, de l agroécologie paysanne que nous partageons avec d autres collègues…

Vous pouvez cliquez sur le lien FB et éventuellement vous y inscrire, et bien sur partagez l info…

Amap!

A l amap 22 les bio cageots, les contrats se renouvellent la fin du mois, pour vous mêmes vos voisins, vos amis, vos proches pour des légumes, du pain, des fromages, du miel, des galettes, de la farine… cliquez sur le lien ou encore mieux. venez nous voir!!
 

Le chant est devenu un écho…

Yann fanch Kemener s en est allé hier,

il s en est allé hier…

Et son chant guidait les pas, les pas de milliers de chanteurs, de sonneurs, de passants, d auditeurs…

Un chant profond, un chant en breton mais qui pouvait parler à tous et toutes, quand le cœur écoute…

Il est désormais en écho, dans le silence, un silence ou vibre encore sa voix….

Trugarez bra!

Le conservatoire du gout re-nait

Depuis le départ de Christophe (il y juste un an), nous sommes quelqu un.e.s autour de Rachel a continué cet engagement, ce rêve, cette recherche. Après plusieurs mois d efforts et d obstination, le conservatoire s enracine près de Bordeaux. Mais pour s enraciner et continuer la recherche, le conservatoire du gout a besoin de votre soutien, de notre soutien. Ici, trouvez un lien vers un financement participatif.

Il y a un an, j écrivais es-semé, es-semons et s aimons nous encore…continuons donc.!

Radio Bretagne 5

Demain matin, dans la matinale de bretagne 5 je présenterais la confédération paysanne en direct autour de 8h30…tendez l oreille!

 

Boycottons les fraises espagnoles

Les dérives du libre échanges et des accords liés amènent a l esclavage moderne et une catastrophe sanitaire et social. Lisez plutôt :

https://www.sudouest.fr/2018/06/27/harcelees-agressees-en-espagne-la-revolte-des-cueilleuses-de-fraises-marocaines-5182994-4803.php

 

Choissisez les fraises de votre départements, avec des producteurs que vous connaissez et des champs idéalement que vous pouvez visiter ou poussent sans pesticides chimiques de synthèse des fruits cueillis dans la dignité et le respect.