Yann fanch Kemener s en est allé hier,

il s en est allé hier…

Et son chant guidait les pas, les pas de milliers de chanteurs, de sonneurs, de passants, d auditeurs…

Un chant profond, un chant en breton mais qui pouvait parler à tous et toutes, quand le cœur écoute…

Il est désormais en écho, dans le silence, un silence ou vibre encore sa voix….

Trugarez bra!