Depuis le départ de Christophe (il y juste un an), nous sommes quelqu un.e.s autour de Rachel a continué cet engagement, ce rêve, cette recherche. Après plusieurs mois d efforts et d obstination, le conservatoire s enracine près de Bordeaux. Mais pour s enraciner et continuer la recherche, le conservatoire du gout a besoin de votre soutien, de notre soutien. Ici, trouvez un lien vers un financement participatif.

Il y a un an, j écrivais es-semé, es-semons et s aimons nous encore…continuons donc.!