Jardin de la Perrière

Maraîchage biologique à Plédéliac - Côtes d'Armor

Un an de plus…

D ici quelques jours, la ferme aura 8 ans! Oups c est passé vite! Mais déja regardons cette année :

6 tempêtes dont 4 en février, les derniers dégâts ayant été réparé en…septembre

Un printemps très chaud qui fait craindre une canicule que nous avons eu en..aout. et bien sur vous vous souvenez c était hier..le 1er confinement!

Il a fallu improviser, se ré organiser, dans l’urgence! Heureusement, c est autant dans l’abondance que dans l’urgence que l’entraide s’exprime et heureusement! Des contrats d un mois a l amap, des coups de main des collègues, des amis, les magasins qui ont ouvert leur rayons etc nous ont permit d’en sortir avec des cernes mais souriant.

Humainement encore, il a fallu montera au créneau avec la conf’ pour les marchés (1 ;2 )pour nous, pour les collègues, pour le(s) commun(s) et cela démontre (si cela était nécessaire…dixit l Entraide, 2..)que les mouvements, les associations, les syndicats sont nécessaire pour se défendre collectivement. Défendre et proposer! car ce n est pas le tout d écoper, le bateau doit pouvoir naviguer…L’équipe se fut aussi Sylvain et Patricia, merci a eux!

Ah oui… parce que vous aviez prit gout, on a refait le coup des 100 variétés de tomates 😎

En septembre une porte ouverte qui grace à l’équipe de la ferme(Alain, Hélène, Thomas)et la présence de Jean François s’est encore bien déroulé et a permit de montrer (modestement) les réalités et les satisfactionS que nous vivons.

Mickael, qui était parmi nous depuis un an avec la Coopérative d Installation en agriculture paysanne conclut son stage pour aller s installer et Irène prend sa suite. Je n’oublie pas bien sur Mathieu! Ce seront dont 32 stagiaires qui seront passés sur la ferme en 8 ans. Il y a la diversité semé, cultivé, récolté, et la diversité humaine. La curiosité, l’ouverture. et heureusement qu’ils sont venus pour nous reposer sans cesse ces questions sur la technique, l’organisation, sur le fond de ce que nous faisons sinon c est la routine et le piège que cela entraine…et cela donne 8 ans d évolutions. Oh bien sur il y a les cycles de semis de récoltes etc mais jamais une journée ne se ressemble..ou presque 😉

Allez on repart pour…un certain temps 😉

Crise du COVID 19 et impact sur les fermes des Cotes d’Armor – Enquête 2

Ce questionnaire a été initié par l’Agriculture Paysanne 22, la Confédération Paysanne 22, le GAB 22 et la MAB 22. Il est diffusé auprès des différents réseaux agricoles du département pour une large remontée des problématiques.

Il fait suite à un premier questionnaire diffusé en juin 2020 et a pour but de faire un état des lieux à moyen terme des impacts de la crise du COVID sur les fermes (impact économique, humain…) et d’identifier la pérennité des solutions mises en place. Nous pourrons ainsi soutenir au mieux les paysans face aux conséquences de cette crise et nous pourrons faire émerger des pistes d’accompagnement prioritaires pour la suite.

Suite à la réception de vos réponses, nous souhaiterions pouvoir échanger par téléphone avec certains d’entre vous pour mieux comprendre les problématiques évoquées.

Dans tous les cas, les résultats seront anonymisés pour leur diffusion.

Il vous faudra entre 5 et 10 minutes pour le compléter.

Une fois le questionnaire terminé, cliquez sur SOUMETTRE. Vous ne pourrez plus le modifier par la suite. 

En vous remerciant par avance pour votre participation.

NB : Ce questionnaire a été réalisé avant l’annonce du confinement de novembre. Certaines questions ont été adaptées à ce nouveau contexte, mais d’autres font référence à la situation de votre exploitation avant l’annonce du second confinement.  

le telegramme.fr

Merci à valentin pour son article, nos discussions anisi que son collègue ! La prochaine ce sera un samedi ET au champs 😉
https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/une-heure-dans-la-peau-d-un-maraicher-bio-au-marche-de-saint-brieuc-17-07-2020-12584662.php

Marché maintenu!

Durant sa visite j ai accompagnée mr le prefet au marché de st brieuc accompagné de mde le maire, mde minet, N. Nguyen, Jp Orveillon, mde la commissaire divisionnaire…
Je lui est demandé que sur le département les ré agencements des marchés soit fait en lien avec les commission s des marchés ce qui est une obligation légal.ces ré agencements, ces fermetures ou ré organisation ont également assez duré, ont fait trop souffrir moralement, physiquement et économiquement les commerçant.es et les producteurs/trices, ils doivent se stabiliser et cesser.
Le courrier que je lui est remis regroupe ces demandes, et nous les défenderons sur tout le département avec la confédération paysanne des cotes d’armor et nos collègues.
La visite a été fructueuse et grâce aux efforts commun de toutes et tous nous conservons notre marché !Et nous continuerons collectivement a améliorer ce qui doit l être dès la semaine prochaine.
https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/saint-brieuc-le-prefet-visite-le-marche-qui-s-etend-desormais-jusqu-la-place-du-general-de-gaulle-6844069

Fermeture«temporaire» des marchés

Bonsoir la décision récente du gouvernement nous extrait des marchés pour une période que nous souhaitons la plus courte possible. Entre temps nous vous invitons a trouver nos légumes a la ferme sur commande via notre page, ou si vous le souhaitez vous pouvez aussi vous abonner a l amap 22 les bio s cageots a st brieuc si vous y résidez.

Lien vers le communiqué de la confédération Paysanne :

Fermer les marchés est irresponsable!!

Quelques nouvelles

Bonsoir, bonjour!

L’année touche à sa fin…déjà! Une année tellement pleine, tellement vite passée !

La conclure par des mots c est donc en faire le bilan, financier, humain, et peut être aussi sensible…

La conduite de la ferme se fait sur 3 axes : la qualité de travail/de production, l autonomie(centrale) et , de fait la qualité de vie (au travail et au delà). C est sur ces axes que notre analyse se porte…

Le travail s améliore par l amélioration du suivi des cultures, de l expérience qu Hélène et Alain ont apportés cette année, appuyé par Eve Marie et Olivier. Même si les coup de vents, les pucerons, les limaces, les doryphores et autres bêtes immondes nous tracassent, nous leur survivons…

Une qualité naturellement exprimé dans la démarche d agro écologie paysanne de Nature et Progrès avec la ferme sous mention d une part, l accueil d une CoMAC d autre part et enfin la participation à la rénovation du Cahier des charges (modestement je dois le souligner). Et cela va dans le sens de l autonomie avec un travail amplifié depuis plusieurs années autour des semences…Naturellement aussi un militantisme actif avec la confédération paysanne dont nous relayons les actions et positions.

Cette autonomie s exprime par un seul chiffre 917 variétés inscrite dans notre catalogue «ressource» dont 617 dans notre seul frigo…c est une liberté fondamentale! Nos emprunts échoit petit a petit donnant aussi une aisance supplémentaire a la ferme naturellement grace à vous qui…par l AMAP, au Marché, à Terroir, aux restaurants qui nous accompagne dans cela. MERCI à vous!

Tous cela pour vivre le plus dignement possible, dans un environnement que nous tendons a préserver et améliorer. Cette qualité de vie passant par moins de temps de travail (bon faut encore faire mieux…), des vacances (5 semaines atteintes!!!) et moins se casser le dos (c est mieux aussi ;-))

Et pour répondre à cette remarque/question régulière ces derniers temps, en effet l hiver est plus «calme» mais c est en ce moment aussi que nous réparons, rangeons, et planifions..en effet ces centaines  de variétés sont comme des notes dans une partition, qu il faut agencer, orchestrer pour mieux les interpréter durant l année qui vient…par exemple il nous a fallu 1heure pour organiser les semis de choux, en choisissant les variétés les plus adaptés au climat(changeant), gustativement intéressante (merci au conservatoire du gout, a vos retours) et étaler la récolte…

Notre métier, est une écoute du vivant, un accompagnement de celui ci, cette écoute des champs peut être aussi celle d un autre de chant pour nous rappeler que au nom de notre terre, beaucoup trop d entre nous..y restent, englués, anéantit, brisés, et cette terre humaine a besoin de fraternité d un soutien de plus en plus pressant… aussi regardons plus loin

 

«acheter des graines»

Je tiens a faire une répons eécrite après de multiples demandes, je ne vends, nous ne vendons aucune semence.  La ferme est a ce jour autonome a 43% de nos besoins en graines,  une partie de ces graines peuvent être échangés dans le cadre de kaol kozh, association dont e vous invite a ahérer, une formation étant dispensé à Lamballe le 15 septembre. (petit reportage)

Une précision encore, l échange au sein de l association nous donne aussi une «garantit»en tant qu usagers de la graine que ces variétés seront multiplié dans de bonnes conditions la graine allant avec le savoir faire. Le savoir faire perdu contribuant a perdre la semence…

BIen sur vous pouvez aussi vous tourner vers de multiples associations, semenciers professionnelles artisanaux pour vous fournir..

Un après midi à la ferme..

L année passée, l amie Chloé filma l endroit…le résultat en image…

En amont de la porte ouverte, une fenètre ouverte sur notre quotidien…

https://youtu.be/oFGT7H-2aaE

article du télégramme relayant la porte ouverte…

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/pledeliac/jardin-de-la-perriere-journee-portes-ouvertes-samedi-24-aout-15-08-2019-12361125.php?fbclid=IwAR2PXPlDcTbb4U_E6UkgypLbCWINP8hxbSXF8wfy_9Mc8FJpUdTRaDTBojo

 

Porte ouverte à la ferme cet été

Cet été, le samedi 24 aout de 15h à 18h la ferme s ouvre à vous, au public, aux curieux…

Durant cette porte ouverte nous passerons en revu la pépinière, les serres de légumes les champs, le jardin médicinal et aromatique. Cet ensemble, ce parcours permettant de discuter d échanger autour des pratiques paysannes qui sont les nôtres, de l agroécologie paysanne que nous partageons avec d autres collègues…

Vous pouvez cliquez sur le lien FB et éventuellement vous y inscrire, et bien sur partagez l info…